Et si nous parlions de Qualité de Vie au Travail ?

Réflexion sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises et la Qualité de Vie au Travail

 

La Responsabilité Sociétale des entreprises (RSE) et la Qualité de Vie au Travail (QVT) étaient invitées à l’Assemblé Générale de FORVAL du 29 juin 2018. Un atelier animé par Sophie LAIGLE, consultante RSE et Nathalie LE BOUEDEC, coach / consultante en management :

  • Comment définir ces termes ?
  • Quels sont les enjeux pour les entreprises ?
  • Comment impliquer salariés et parties prenantes dans ces démarches ?
  • Comment les mettre en place ?
  • Quels résultats positifs peuvent-elles procurer ?

Cet après midi a été riche en échanges et bonnes pratiques pour aborder une thématique complexe et néanmoins passionnante !

 

Responsabilité Sociétale des Entreprises

Qualité de Vie au Travail

=> Respect

=> Aménagement des postes de travail

=> Partage

=> Télétravail, aménagement des horaires, temps de travail

=> Difficultés de mise en œuvre de certaines règles

=> Reconnaissance et valorisation

=> Déprécarisation

=> Environnement de travail

=> Environnement, déchets, transports…

=> Plaisir de travail

=> Égalité

=> Ambiance, cohésion

=> Recyclage

=> Polyvalence

=> Développement durable, économie d’énergie

=> Autonomie

=> Respect des normes/règles (rejets des produits)

=> Sécurité, ergonomie des postes de travail

=> Humain

=> Fédérer, faire équipe

=> Recrutement en temps partagé

=> Bien être au travail

=> Place de l’entreprise dans son environnement local (embauches, intégration jeunes, handicapés…)

=> Développement personnel, gagner en responsabilité, vue sur son avenir au sein de la société (évolution)

=> Innovation

=> Temps en commun, communication,

aménagement du temps de travail

 

 

Comment définir la Qualité de Vie au Travail ? Comment la mettre en place ?

 

La Qualité de Vie au Travail, c’est bien faire son travail, bien le vivre et pouvoir le faire longtemps.

On recherche à améliorer le système de travail sous 3 angles :

 

  • Les conditions de discussion : comment organiser les discussions autour de la transformation (discuter des dysfonctionnements, réfléchir à des exemples d’amélioration, des idées pour innover) ? 2 volets concourent à la performance économique et sociale :
    • Le dialogue social (gouvernance de l’entreprise, entre la direction et les organisations syndicales) : quel climat social, quelle qualité de dialogue social ?
    • Le dialogue professionnel : avec mes pairs, échanger sur l’ensemble des tâches : a-t-on les bonnes conditions de travail, le bon système ?

 

  • Les conditions de travail : Pour faire son travail, un collectif a besoin d’une boite à outils (collaboration, expertise d’un collègue…)

 

  • L’organisation du travail : stratégie de l’entreprise, planification du travail, répartition de la charge de travail, flexibilité, organisation des plannings, système de délégation, autonomie des postes, responsabilités…

 

Ces trois domaines nourrissent le sentiment de responsabilité et d’équité, ils donnent la capacité de s’exprimer et d’agir, pour créer les conditions d’innovation. Si on améliore ces dispositifs, on améliore la perception que les salariés ont de la qualité de vie au travail.

 

La construction doit être progressive, avec des petites et grandes avancées, en gardant une dynamique d’évolution continue. Il est essentiel que la direction impulse cette démarche, pour lui donner du sens et de la consistance.

 

Pour plus de renseignements, consultez le site de l’ARACT des Pays de la Loire :  http://www.conditionsdetravail.com/

 

Pour nous contacter : cliquez-ici

 

metaslider id=1011]

 

Scroll Up